Média » Le Medicines Patent Pool publie une analyse des économies projetées grâce à ses accords de licence dans une revue évaluée par des pairs

Le Medicines Patent Pool publie une analyse des économies projetées grâce à ses accords de licence dans une revue évaluée par des pairs

Genève, le 1 juin 2017  Le Medicines Patent Pool(MPP) a publié une étude dans la revue évaluée par des pairs PLOS ONE, estimant que les économies réalisées grâce à ses accords de licence relatifs aux antirétroviraux (ARV) pour traiter le VIH dans les pays à revenu faible et intermédiaire pourraient atteindre 2,3 milliards de dollars américains d’ici à 2028. Le MPP a négocié des licences pour 15 médicaments contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose, dont neuf formulations qui se trouvent sur la Liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé. Or, seul son portefeuille du VIH a fait l’objet de l’analyse PLOS ONE.

« Le MPP soutient la généralisation des traitements du VIH en octroyant des licence qui ont permis aux pays en développement de bénéficier de l’accès à des médicaments génériques abordables et de qualité, » a déclaré Greg Perry, le Directeur exécutif du MPP. « Les économies provenant de l’achat de médicaments développés par nos titulaires de licences pourraient permettre aux programmes de traitement nationaux de soigner des millions de personnes vivant avec le VIH. »

L’étude menée par PLOS ONE a estimé l’impact financier de l’octroi de licences par le MPP en comparant le prix de base du laboratoire d’origine pour les ARV produits sous des licences du MPP par rapport à des médicaments moins chers dans les pays où il n’était pas possible de vendre des médicaments génériques jusqu’à l’expiration du brevet concerné et cela avant les accords de licence du MPP. Les économies totales de 2,3 milliards de dollars américains entre 2010 et 2028 représentent plus de 24 millions de personnes recevant un traitement antirétroviral de première intention pendant un an. Cela représente un rapport coût-bénéfice estimé de 1/43, ce qui signifie que pour chaque dollar américain investi dans les programmes du MPP, la communauté mondiale de la santé publique économise 43 dollars américains. Les activités du MPP concernant la lutte contre le VIH sont financées par Unitaid.

Le MPP collabore actuellement avec 16 fabricants de médicaments génériques et un organisme à but non lucratif afin de développer des médicaments génériques sous des directives de qualité strictes. [1] Ses licences ne sont pas exclusives ni restrictives, dans le but d’encourager une concurrence accrue. Elles offrent également une large portée géographique qui permet d’inclure des pays où résident jusqu’à 91 % des personnes vivant avec le VIH et jusqu’à 99 % des enfants vivant avec le VIH dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

À ce jour, les titulaires de licence du MPP ont distribué près de cinq milliards de doses de médicaments génériques dans 131 pays.

Accès à l’article du PLOS ONE

[1] Titulaires de licences : Aurobindo, Beximco, Cipla, Desano, Emcure, Hetero, Huahai, Laurus Labs, Lupin, Micro Labs, Mylan, Natco, Sandoz, Strides Shasun, Sun Pharmaceuticals, TB Alliance, Zydus Cadila

Laboratoires d’origine, titulaires de brevets : AbbVie, Bristol-Myers Squibb, Gilead Sciences, Johns Hopkins University, Merck Sharp & Dohme, Pharco Pharmaceuticals, University of Liverpool, US National Institutes of Health et ViiV Healthcare

À propos du Medicines Patent Pool

Le Medicines Patent Pool est une organisation de santé publique soutenue par les Nations Unies dont la mission est d’améliorer l’accès aux traitements contre le VIH, l’hépatite C et la tuberculose dans les pays à revenu faible et intermédaire. Au travers de son modèle économique innovant, le Medicines Patent Pool collabore avec l’industrie, la société civile, des organisations internationales, des groupes de patients et d’autres acteurs afin d’établir des priorités et des prévisions, de délivrer des licences sur les médicaments indispensables et de centraliser les actifs de propriété intellectuelle pour faciliter la fabrication de médicaments génériques et l’élaboration de nouvelles formulations. À ce jour, le Medicines Patent Pool a signé des accords avec neuf titulaires de brevets pour douze antirétroviraux contre le VIH, une plateforme technologique VIH, un traitement contre la tuberculose et deux antiviraux à action directe contre l’hépatite C. Le MPP est financé par Unitaid.

www.medicinespatentpool.org

Contact:

Katherine Moore

Responsable de la communication

Medicines Patent Pool

Tél. : +41 22 533 5054 | Portable : +41 79 825 4786

kmoore@medicinespatentpool.org

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer une expérience utilisateur optimale En savoir plus.